Où il est question de réflexion sur les coutures à venir.

Comme beaucoup de monde, je me lance dans le projet proposé par Clothilde. Pour résumer, l’idée est de planifier douze coutures sur l’année en choisissant douze patrons en stock ou qui nous font envie depuis longtemps et qui se font voler la vedette par les nouveautés ou nos envies/ besoins du moment. ça tombe bien je me suis acheté le patron de la veste Joseph de Ready to sew début décembre en me disant qu’il fallait que j’en programme la couture à la fin de l’hiver pour pouvoir la porter au printemps. Le prétexte était donc tout trouvé pour étoffer ce programme.

Le hic c’est que si j’arrive à coudre dix à douze projets dans l’année c’est bien le maximum donc je ne pars que sur six projets ce qui me laissera le loisir de coudre des coups de coeur ou besoins. Donc exit le manteau d’hiver, j’en ai un du commerce et mon manteau de grossesse qui reste valable sans gros bidon, exit aussi le maillot de bain ce n’est pas une pièce que je porte suffisamment pour y accorder plusieurs heures, idem pour le vêtement de nuit. Pour la combinaison j’ai des doutes, même si j’avoue que la combinaison Dominique de République du chiffon est très tentante mais il fallait faire un choix. Et pour le haut jersey et la robe je pense en coudre en 2017 mais ce n’est pas ma priorité non plus.

Par ailleurs j’ai essayé d’ajouter une autre contrainte: patrons et tissus de mon stock, vu la quantité à ma disposition ce n’est pas trop difficile.

Voici donc la sélection: gr

Janvier / Février: haut chaine et trame: La blouse Camas de Thread Theory dans le tissu Lily d’Atelier Brunette

Je suis en train d’en coudre une dans une viscose très fuyante de chez Bennytex, elle me sert de toile et je me dis que la suivante sera plus rapide à faire. Mais elle ne correspond pas encore à ce que j’ai en tête. Il y aura donc des modifs et une autre toile portable avant de couper dans mon joli tissu. Je ne veux pas qu’elle s’ouvre entièrement comme une chemise, je vais donc remplacer la patte de boutonnage par une patte polo. Et j’aurai bien voulu des vrais poignets de chemise avec pattes capucins mais j’ai peur d’y passer énormément de temps. Donc pour la patte polo et la finition des manches je vais utiliser la blouse Carme de Pauline Alice.

Mars/ Avril: Joseph de Ready to Sew dans un lainage fin Agnès B

Pas de modif là dessus, plutôt de la nouveauté avec les poches paysannes que je n’ai encore jamais réalisées. Je ne pense pas faire de toile, advienne que pourra !

Mai/ Juin: Chemise aux trois cols de Louis Antoinette Paris dans le tissu Garance d’atelier Brunette.

Là aussi pas de modif en prévision, je vais juste faire une toile que j’espère portable pour me faire la main avant de couper dans mon joli tissu.

Juillet/ Août: Un short avec à priori un patronage maison car je n’ai pas trouvé ce qui me convenait pour le moment. Par contre pour celui ci il va falloir que je me motive et que je le commence dés juin car je n’aurai ma machine sous la main que pendant les quinze premiers jours de juillet. Tissu non choisi mais vu mon stock ça devrait le faire !

Septembre/ Octobre: Jupe Safor de Pauline Alice dans un tissu encore inconnu.

Je vais faire la version courte et je n’exclue pas de copier honteusement sur le choix de tissu de Julie car je trouve l’association au top !

Novembre / Décembre: Slim Safran de Deer and Doe tissu non choisi.

Pas de modif en perspective mais des ajustements à la pelle je pense, donc toile que j’espère portable. Et suivant les besoins de ma garde robe et de la météo il y aura peut-être un échange avec la chemise aux trois cols de mai juin.

Du boulot en perspective ! Si je compte les toiles, que j’espère portables, j’arrive à 9 vêtements, j’ai déjà 5 ou 6 idées sous le coude et on n’est que le 2 janvier ! Il va falloir faire des choix car 2016 m’aura appris à ne pas générer soi-même de la frustration mais plutôt essayer de viser en fonction de ce qu’on est capable de faire. Je voudrai tenir le rythme du 20 minutes de couture ou tricot par jour pour que mes projets continuent à avancer.

Aller on lâche ses écrans pour activer ses petits doigts !

Bonne année 2017 et bonne couture !

jecoudsmagarderobecapsule_icone

Publié dans blabla | Tagué , | 2 commentaires

Où il n’est pas question de couture.

Petit moment de bonheur ce matin, le petiot à la tétée tranquillou, ma grande de 10 ans qui arrive en me disant « j’ai entendu du bruit alors je me suis dit que tu étais réveillée et que je pouvais venir te faire un câlin  » :-)). Et sans crier gare elle me dit: « Si on me demande qui est-ce que je déteste le plus, je sais qui c’est. » Toute maman que je suis je suppose qu’elle va me parler d’une autre enfant avec qui elle ne s’entend pas.

« C’est les terroristes que je déteste le plus ! Les attentats du mois de novembre on dirait qu’ils les ont faits juste pour s’amuser ! » Bon j’avoue que là comme ça au réveil je n’ai pas eu le courage de lancer une discussion sur le pourquoi du comment par contre j’ai réalisé que mes enfants vont grandir avec ça en eux, cette idée que la vie peut s’arrêter à n’importe quel instant parce que des hommes en ont décidé ainsi. Quelle génération va naître de cela ? des gamins qui crament la vie par les deux bouts ou au contraire des grands stressés …??

….Ou des gamins qui restent cool ? L’instant d’après elle me disait que c’était trop cool d’avoir un réveil qui projette l’heure au plafond, son grand frère nous rejoignait, tout était calme et paisible.

Publié dans blabla | Laisser un commentaire

Collection capsule été 2015 ou celle qui est vraiment à la bourre

 

Au mois de mai dernier j’étais dans le dernier tiers de ma grossesse avec encore suffisamment d’énergie et de mobilité pour avoir plein de projets. Je m’étais donc lancée dans la couture raisonnée en me projetant sur ce que je pourrai porter pendant l’été après la naissance de notre petit bonhomme.

collection capsule été 2015Vous excuserez cette version papier, je ne me suis pas encore penchée sur Inkscape malgré le très bon tuto de Clothilde.

Au programme donc il y avait des ceintures en jersey pour y faire tenir mon gros bidon vide, pas de robe parce que je prévoyais d’allaiter et que par expérience avec mes plus grands je n’appréciais pas d’avoir toute la poitrine à l’air, et un petit gilet pour faire face à la fraicheur bretonne de nos vacances. J’avais utilisé au maximum mes patrons disponibles, idem pour les tissus, fait mes achats de tissus manquants et mercerie en fonction de mes projets, bref j’étais au taquet, y’avait plus qu’à …. Sauf que le plus qu’à .. a mis du temps à se décanter et au final je n’ai fait que le gilet, très certainement la pièce la plus simple !!

Voici donc le gilet « L’incontournable » de MLM Patrons, réalisé dans un jersey genre pieds de poule.

Bon il y encore des progrès à faire pour les photos, c’est un peu figé tout ça ! 

Alors, je me suis appliquée, les finitions sont jolies, j’aime beaucoup le coup du passepoil qui fixe et termine la parementure mais … je ne porte pas ce gilet. Je trouve que l’imprimé fait un peu trop « madame ». A voir donc à l’usage si j’arrive à le sortir de la penderie.

Je profite de cet article pour vous proposer un café couture sur Montreuil (93), je trouve ça plus motivant de coudre à plusieurs, vous en êtes ?

Publié dans blabla, couture femme | 3 commentaires

Veste de troc

Il y a presque 2 ans, une copine me proposait un manteau C*pC**ine acheté sur le bon coin et finalement trop petit pour elle. Lorsque je lui ai proposé de le lui racheter j’ai eu le droit à un niet catégorique. Devant mon insistance, elle m’a proposé un troc: contre son manteau je devais lui doubler une veste cousue par sa mère, j’ai donc relevé le défi.

En effet, il s’agissait bien pour moi d’un défi car je n’avais pas de patron correspondant à la veste et il fallait également que je rajoute une fermeture sur cette veste qui n’en avait aucune. Nous voilà donc embarquées a choisir les tissus, une polaire pour le corps, un reste de doublure de son stock pour les manches et un tissu tout doux pour le col.

Comme d’habitude j’ai laissé trainer alors que ce n’était finalement pas si sorcier même si je n’étais pas très rassurée de « patronner » la doublure.

Au final le résultat lui plait bien, elle a même reçu des compliments ! Il n’y a que ses garçons qui trouvent qu’elle fait fauteuil quand elle sort avec ;-).

 

IMG_0262

IMG_0263

Publié dans couture femme | Tagué , | Laisser un commentaire

Centaurée ou ma pseudo participation au concours Thread and Needles.

A la toussaint il y a deux ans, une amie vivant à Bangkok, m’avait ramené plusieurs tissus achetés sur place. Sachant que nous l’y rejoindrions l’été suivant j’avais décidé de me coudre une centaurée de Deer and Doe. Je ne sais plus trop à quelle période je l’ai décalquée puis découpée, toujours est-il que l’été est arrivé et qu’au moment de notre départ j’avais une centaurée en kit ! Procastination quand tu me tiens !! Qu’à cela ne tienne, sachant que mon amie avait une machine à coudre, j’ai mis mon kit dans ma valise :-).

Cette petite expérience m’aura permis de découvrir deux choses: les coutures anglaises et la gestion du temps de couture.                                                                                                   Sur le coup, il m’a semblé plus simple et surtout plus propre de faire des coutures anglaises plutôt qu’un point zigzag et c’était bien vrai. Par contre comme je ne suis pas très précise j’ai perdu un peu sur les marges et le corsage était au final un peu serré. Quand à la gestion du temps, il s’avère que nous étions sept à bouger ensemble et qu’il y avait un temps d’inertie non négligeable, du coup c’est à en accumulant les quart d’heures par ci par là que j’ai réussi à monter mon kit. Il me semble que c’est Lathelize qui avait évoqué cette façon de coudre il y a quelques temps (coudre plus ou moins un quart d’heure tous les jours).  Pour ma pomme ça a fonctionné mais j’ai trouvé que cela nécessitait une certaine disponibilité d’esprit pour reprendre son ouvrage à chaque fois sans passer trois heures à se remémorer où l’on s’est arrêté. Etant en vacances à ce moment là ce n’était pas un problème, je n’ai pas testé en reprenant le boulot ce que ça pouvait donner. Oui je sais, si vous avez bien compté c’était il y a une bonne année, largement le temps de tester mais ce n’est resté qu’au stade de la bonne résolution, dés fois que ça fonctionne et que je ne puisse plus me cacher derrière mon « j’ai pas l’temps ! ».

IMG_0258

J’ai donc porté ma centaurée tout l’été puis la couture d’une des bretelles a lâché. C’était pas bien grave, c’était la fin de l’été, je ne la porterai plus avant l’été suivant donc direction le panier réparation. Panier dans lequel elle aura dormi une bonne année; à ma décharge je suis tombée enceinte et j’allaite depuis notre petit bonhomme et cette robe n’est pas franchement compatible avec l’allaitement. Elle y aurait bien dormi encore un an sans le concours « Au fil des voyages » proposé par Thread and Needles. Cela m’a poussé à prendre le temps que je n’ai pas: cinq minutes top chrono entre exhumation de la robe, des fils assortis, mise en place, couture et rangement inclus ! Et je peux à nouveau porter ma robe, enfin la remettre dans mon dressing pour l’été prochain pour peu que d’ici là j’ai perdu un peu de poitrine le buste étant déjà ric rac, l’allaitement n’aidant pas à améliorer la donne. Et puis si ce n’est pas le cas je la donnerai et m’en referai une dans un de mes nombreux tissus ramenés de Thaïlande car bien évidement mon amie m’a emmené dans la boutique où elle s’était fournie, c’était d’ailleurs très marrant de voir la tête des vendeuses reconnaissant leur tissu mais sur une coupe pas franchement traditionnelle chez eux !

IMG_0259

Pour mémoire: Centaurée Deer and Doe, taille 38 pour le buste et 40 pour le reste, à refaire probablement en taille 40 partout surtout avec les coutures anglaises, apporter plus de soin à la pose du biais sur l’encolure.

Et en bonus photo de la robe en situation avec ma petite demoiselle. Et bien les photos ça pardonne pas, l’air idiot, la pose qu’on ne sait pas prendre, la lumière qui n’est pas là, bref à retravailler !

IMG_2339

Publié dans couture femme | Tagué , | Laisser un commentaire

Le pourquoi du comment.

Cela fait maintenant une dizaine d’années que je cousotte, cousotte comme … il pleuviote, rien de bien franc, des petites et des grosses pièces, de la trousse pour la rentrée des classes des minots jusqu’au manteau d’hiver pour ma pomme l’année dernière.

Le problème est que je procastine, remettant donc à demain pour dix milles bonnes raisons bien évidemment. Mais cela ne m’empêche pas d’acheter tissus et patrons en ayant plein de projets en tête. C’est bien les projets, toujours réussi, sans embuche… La réalité est souvent moins simple, on se prend des gadins, relativisons c’est pas bien méchant, la manche qui ne tombe pas comme il faut, les jambes de pantalons mal cousues qui font qu’on se retrouve avec une jupe…et le pire de tout enfin finir un vêtement et se rendre compte qu’il ne nous va pas. Alors c’est plus simple de rêver devant les réalisations des autres et se cacher derrière le fameux « j’ai pas le temps ».

Trêve de psychologie à deux balles, je vais donc essayer désormais de prendre le temps (j’ai découvert que je pouvais coudre un quart d’heure par ci un autre par là d’autant plus que j’ai ma pièce dans laquelle je peux laisser tout mon barda et mes projets avancent) et de me décoller de l’ordi (c’est paradoxal de lancer un blog pour se décoller de l’ordi mais je fais le pari qu’avoir un lieu pour montrer mes projets me motivera à ne pas abandonner mes projets avant des les avoir terminés).

Le mot d’ordre sera donc: Lâche tes écrans et active tes petits doigts !

Publié dans blabla | 1 commentaire